Le blog de Mgr Claude DAGENS

Mgr Dagens sur France Inter, le samedi 25 mai 2013, au journal de 7h30

25 Mai 2013 Publié dans #Interviews

Manifester ou ne pas manifester : la question divise les opposants au mariage homosexuel. Maintenant que la loi est appliquée, à quoi bon ? La manif pour tous de demain à Paris aura forcément des accents de baroud d’honneur. Mais ce qui décourage aussi, c’est la montée en puissance des groupes extrémistes. Même l’égérie du mouvement, Frigide Barjot met sa participation entre parenthèses. Elle se dit menacée, une crainte que partage l’Église catholique, pourtant en pointe dans le mouvement. Certains prêtres ou évêques appellent à ne pas descendre dans la rue. C’est le cas de Claude Dagens, l’évêque d’Angoulême :

 

Je ne suis pas favorable à la loi Taubira mais une manifestation de ce genre ne me semble pas utile pour manifester la spécificité chrétienne. C’est certainement l’expression d’un état de crise, de mécontentement mais qui s’exprime sur un terrain qui est en fait un prétexte et un prétexte qui est utilisé, manipulé par un certain nombre de gens qui n’ont d’autre but que de se manifester d’une manière dure et violente. Donc, je regrette que des catholiques se laissent tenter par ces dérives qui risquent toujours, non seulement d’être violentes sur le moment-même mais qu’ensuite, il nous faudra travailler pour essayer de rétablir les liens de fraternité chrétienne. Je vois très bien que le combat que nous aurons à mener, c’est le combat pour recoller les morceaux, c’est-à-dire qu’il n’y ait pas d’un côté un catholicisme politique qui manifeste dans la rue et de l’autre, un catholicisme social qui serait une thérapeutique pour temps de crise. 

 

Propos recueillis par Charlotte Le Mogne.

 

 

 

Écouter l'émission sur France Inter : link

 

Partager cet article

Repost 0