Le blog de Mgr Claude DAGENS

LE MONDE RURAL RÉVÉLATEUR DE NOTRE SOCIÉTÉ. Émission "Parole aux Églises" diffusée sur RCF le mercredi 30 mai 2012

4 Juin 2012 Publié dans #Interventions diverses

Campagne charentaise 4

 

         Je voudrais plaider aujourd’hui pour le monde rural, pas seulement en fonction des résultats électoraux obtenus par le Front national dans ce monde, mais en prenant du recul et en comprenant que le monde rural est inséparable de l’ensemble de notre société et que la présence de l’Église catholique y est très réelle.

            Voilà les deux points que je retiens :

            - les métamorphoses si réelles du monde rural

         - la foi chrétienne, la tradition catholique comme source d’engagement et d’espérance au milieu de ces métamorphoses.

 

 

1. LES MÉTAMORPHOSES DU MONDE RURAL

 

            Ces métamorphoses sont considérables et accélérées, notamment dans le domaine social, à cause de deux phénomènes majeurs :

            - l’aggravation de la pauvreté qui provoque le surendettement de beaucoup de personnes affrontées au chômage et à de nombreux autres handicaps de santé ou de brisures familiales. Et souvent ces pauvretés sont muettes : les personnes endettées sont muettes, elles souffrent silencieusement.

         - l’isolement humain, qu’entraîne avec elle la pauvreté et cela vaut tout particulièrement pour deux catégories de personnes qu’une enquête du Secours catholique signalait en 2009 : les mères célibataires et les gens âgés. Les uns et les autres ont tendance à s’enfermer et leur enfermement empêche que l’on se rende compte de leur situation réelle.

            Mais ce monde rural en état de métamorphose n’est pas un monde à part. Il est le reflet des évolutions de toute notre société en état d’incertitude, affrontée à des transformations difficiles à maîtriser, surtout si l’on laisse prévaloir des logiques seulement quantitatives, qui n’obéissent qu’aux lois du marché, et qui n’accordent pas d’importance aux personnes.

 

 

2. L’ÉGLISE PRÉSENTE AU MONDE RURAL

 

            L’Église a l’expérience du monde rural et de ses métamorphoses actuelles. Et de cette longue expérience, elle tire plus ou moins consciemment une double leçon :

          - La foi chrétienne, la Tradition catholique inspirent des attitudes d’engagement réel. Beaucoup d’élus locaux ou de responsables d’associations puisent dans leur mémoire catholique la force d’être présents aux personnes en difficulté.

            - Les catholiques ne cherchent pas alors à devenir un groupe de pression, en constituant le parti de l’Église qui s’opposerait au parti de l’État. Ils sont simplement heureux d’être chrétiens, disciples du Christ, témoins de la charité du Christ, au milieu des autres. Ils sont l’âme du monde, et d’un monde souvent sans âme : il faut les soutenir, non pas en constituant un parti catholique ou un lobby catholique, mais en montrant de façon ordinaire que la foi au Christ est une source de confiance, de solidarité et d’espérance, dans une société qui ne déborde pas d’espérance.

Partager cet article

Repost 0