Le blog de Mgr Claude DAGENS

L'ACTION DE L'ESPRIT SAINT SE DÉPLOIE EN NOUS. Eucharistie à Saint-Pierre-Aumaître et confirmation de huit jeunes adultes, le dimanche 27 mai 2012

4 Juin 2012 Publié dans #Homélies

Confirmation St P. A

 

            La foi chrétienne, la vie chrétienne ne sont pas des blocs monolithiques. Elles se déploient en nous, parfois de façon lente et cachée. Chacune et chacun de vous, les confirmés de cette fête de Pentecôte, le savent très bien. Vous savez qu’à certains moments, vous avez résisté à Dieu et à ses appels, et qu’à d’autres moments, vous avez accepté de vous laisser saisir et conduire par Lui.

            C’est la marque de Dieu et de l’Esprit de Dieu. Il ne vient pas nous brutaliser. Jamais. Il est comme un souffle qui nous enveloppe, qui nous anime, qui nous donne de respirer dans la confiance, au milieu même des difficultés et des luttes de la vie.

            Et c’est ainsi que l’Esprit Saint se révèle dans l’Évangile, dans les Actes des apôtres et dans les lettres de l’apôtre Paul. Il y a le temps de la promesse qui ouvre à l’avenir, comme l’explique Jésus dans l’Évangile de Jean. Il y a le temps de l’événement de Pentecôte, qui surprend et qui crée du neuf, comme le racontent les Actes des apôtres. Il y a aussi le temps du combat intérieur, par lequel on apprend à obéir à l’Esprit Saint : c’est ce qu’explique l’apôtre Paul dans sa lettre aux Galates.

            Le temps de la promesse, c’est ce temps où Jésus se prépare à aller vers sa mort, vers sa Pâque et prépare ses disciples à cette épreuve. Ils ne seront pas seuls. « L’Esprit Saint viendra sur vous, en vous… » Il sera votre Défenseur, lorsque vous serez exposés aux incompréhensions ou à la haine. Et surtout, il agira en vous, en vous conduisant vers la Vérité tout entière, en vous faisant comprendre le monde dans la lumière de Dieu.

            Et déjà cette promesse de Jésus annonce le travail d’initiation dont l’Esprit Saint est en nous l’opérateur. Nous sommes prévenus : il n’y a pas d’arrêt possible dans la foi chrétienne. Il y a l’appel à une découverte permanente, à un travail continu pour avancer dans la connaissance du Dieu vivant.

 

Confirmation St P.A. 2

 

            Et puis, quelques semaines après la Pâque de Jésus et son départ dans le ciel de Dieu, il y aura à Jérusalem l’événement de Pentecôte : l’Esprit Saint vient d’en haut, comme le feu, ou comme le vent, et il va agir au-dedans. Il efface la peur qui empêche de parler. Il donne aux disciples de comprendre et de proclamer les merveilles de Dieu. Les voilà libres pour devenir des témoins de Jésus Christ vainqueur de la mort.

            Mais cette victoire du Christ, elle passe par nous, par notre humanité, par notre chair et notre sang. En nous, en chacun de nous, existe une lutte, plus ou moins cachée ou visible : les tendances égoïstes de la chair, qui incitent à la débauche, à la jalousie, à la violence, s’opposent aux tendances de l’Esprit, qui nous portent à la bonté, à la patience, à la maîtrise de soi, à la joie.

            Baptisés et confirmés, nous ne sommes pas à l’abri de cette lutte intérieure, mais, cette lutte elle-même nous apprend que nous sommes greffés sur le Christ. Nous participons à sa Pâque. Nos fautes et nos échecs ne sont jamais des points finaux. Toujours il est possible de se laisser ressaisir par l’Esprit Saint, ou plutôt de le laisser vaincre en nous ce qui nous conduirait à notre propre destruction. À nous, avec Lui, de refuser toutes les drogues, dures ou douces, qui nous enfermeraient en nous-mêmes.

            À vous, les confirmés de ce jour de Pentecôte, d’être au milieu de nous les témoins de cette victoire du Christ. Élodie, Sandrine, Paula, Nathalie, Patricia, Emmanuelle, Angie et Mikaël, encouragez-nous à être des hommes et des femmes qui pratiquent la lutte spirituelle, et qui connaissent aussi la joie d’être animés par la force de l’espérance, celle qui vient de Jésus, Lui qui a promis d’attirer à Lui tous les hommes et de les délivrer du mal. Et il le fait vraiment, et nous en sommes les témoins, et nous lui rendons grâces !

 

X Claude DAGENS

Partager cet article

Repost 0