Le blog de Mgr Claude DAGENS

CE QUI COMPTE, C'EST LA CRÉATION NOUVELLE. Homélie lors du 40e anniversaire de l'Arche, en Charente, le 7 juillet 2013, à Lignières-Sonneville

8 Juillet 2013 Publié dans #Homélies

L'Arche. Sapins

 

     Une communauté de l’Arche, c’est un lieu de consolation. Et c’est cela que nous célébrons aujourd’hui : 40 ans de l’Arche en Charente, de la Merci aux Sapins, 40 ans où beaucoup de personnes ont fait l’expérience de la consolation de Dieu.

       Au sens fort de ce mot : être consolé, nous le savons tous, surtout quand on souffre dans son cœur et dans son corps, c’est bénéficier d’une présence amie, qui s’approche de nous, qui nous tend ses bras et qui partage notre peine. Alors, même si la souffrance ne disparaît pas aussitôt, on cesse peu à peu de pleurer. On sait que l’on n’est plus seul : cette présence amie prend sur elle quelque chose de notre propre détresse et l’on se sent plus fort pour résister au mal, pour lutter, pour espérer.

      Mais la consolation de Dieu, elle, va beaucoup plus loin. Elle agit beaucoup plus profondément. Quand Dieu lui-même vient près de nous, à travers la présence de Jésus, alors, nous sommes consolidés, c’est-à-dire rendus plus solides que tout ce qui peut nous blesser et nous abîmer. Le mal ne disparaît peut-être pas, mais c’est nous qui sommes transformés. L’Esprit Saint, l’Esprit de Jésus agit en nous pour que nous ne soyons pas vaincus, pour que, dans notre faiblesse, nous recevions la force douce qui vient du cœur de Dieu. Et cette force passe par Jésus, par sa Pâque, par sa mort et sa résurrection.

     L'ArcheC’est Lui, Jésus, qui devient notre vie, ou plutôt sa vie est greffée sur la nôtre et nous apprenons à vivre nous-mêmes la Pâque de Jésus, notre frère en humanité. Et c’est comme une création nouvelle.

     Et c’est pourquoi l’apôtre Paul pourrait dire avec fierté : « Que la Croix de Notre Seigneur Jésus Christ reste mon seul orgueil ! » Car lorsque nous nous laissons saisir par la Croix de Jésus, ce n’est pas pour mourir, c’est pour être renouvelés, c’est pour participer à une création nouvelle, dont nous faisons l’expérience par une nouvelle manière de vivre.

     Vous, qui appartenez à une communauté de l’Arche, vous le savez bien : la vie humaine reste rude et nos relations humaines restent difficiles. La jalousie, la peur, les réactions de violence, cela existe aussi entre nous. Mais, au milieu de tout cela, il existe une autre réalité : le Christ Jésus nous est présent, si nous l’accueillons, si nous le prions, si nous communions à son Corps. Et s’il nous est présent, alors nous sommes renouvelés : le Royaume de Dieu est vivant au milieu de nous et en nous.

    Et au lieu de nous plaindre, nous apprenons à témoigner de cette présence étonnante. Oui, Seigneur, tu viens nous consoler. Tu fais cesser nos peurs. Tu nous donnes de sourire aux autres. Tu nous encourages à nous pardonner. Tu nous apprends à avoir entre nous des attitudes d’amitié et d’affection.

     Nous participons vraiment à la création nouvelle qui se réalise en nous. Et nous sommes heureux d’en témoigner et à ceux que nous rencontrons, nous pouvons dire, comme les premiers disciples de Jésus : « La paix soit avec vous ! » La paix qui vient de Jésus, le vainqueur du mal et de la mort ! La paix qui a sa source dans le cœur du Père des cieux ! La paix que nous sommes appelés à nous communiquer les uns aux autres, comme nous le ferons tout à l’heure en disant ensemble notre prière d’enfants de Dieu !

 

+ Claude DAGENS

Partager cet article

Repost 0